Tagué: Gengoroh Tagame Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • seeck 7:23 pm le 28 February 2009 Permalien | Réponse
    Tags : , , Gengoroh Tagame   

    GOKU de Tagame 

    Goku de Tagame tome 1

    Goku de Tagame tome 1

    L’île aux prisonniers – vol. 1

    H&O continue de nous faire plaisir avec cette nouvelle série du japonais Gengoroh Tagame. Goku est une histoire paru depuis un moment au Japon et qui s’étale sur 700 pages. Le tout est bientôt édité en français en 3 volumes.

    L’histoire nous transporte à la fin de la Seconde guerre mondiale, dans un camp américain de prisonniers japonais, situé sur une île du Pacifique. Nous sommes en pleine fin du conflit américano-japonais. Le protagoniste de ce récit érotique et dur -comme sait si bien le faire l’auteur- est un officier japonais qui se trouve contraint d’accepter les fantasmes les plus hard du commandant américain. Ses motivations ? Se sacrifier et donner son corps pour obtenir de lui les médicaments qui permettront de sauver le seul soldat survivant de l’unité qu’il dirigeait… Entre scènes hardcore, viols, et violence, Tagame, distille de subtiles scènes de tendresse et d’amour. D’abord,l’amour  militaire de ce commandant pour ce jeune soldat japonais qui faisait partit de sa troupe et qui est le seul a avoir pu rester vivant. Ensuite transparait un espèce d’amour viril qui nait entre ce commandant et ce jeune soldat, pure, propre et qui se retrouve à l’opposé de l’impureté de l’abus  subit par le commandant souillé par ces américains. Le Japon mis a terre par les troupes américaines, obligé de capituler, ses « gaijin »¹ « yankee »² qui s’installent sur l’archipel afin de construire un Japon démocratique, ce commandant de l’armée japonaise qui se fait enculer par ces mêmes yankee, n’y a t’il pas une image révélée par cette histoire à priori érotique, mais qui comme à chaque fois chez Tagame, dépasse le cadre du sexe et de la violence. Le Japon se serait-il  fait baiser ! En tout cas, Tagame montre à nouveau a quel point la virilité peu se laisser prendre pour survivre à une domination et aller de l’avant. Le commandant reste homme, malgré tous et en ressort de cette expérience grandi et plus homme  que jamais. Son courage, sa force, il a les couilles de s’abandonner aux autres hommes conquérants et lâches d’abuser d’un être fragilisé, afin de protéger un autre homme, cette fois-ci une personne en qui il tient, son petit protégé. Un hétéro se serait-il laissé violer pour sauver une femme ? Je pose la question, je ne donne pas de réponse, car je n’en ai pas. Mais l’auteur de cette BD me fait douter. C’est là où Tagame est fort, à chaque fois il me jette en pleine face, que les hommes, ben c’est des êtres sensibles, aussi macho man qu’ils sont. On est loin des clichés efféminé des yaois (manga aux histoires de garçons qui s’aiment, baisent mais destiné à un public féminin de japonaises roses bonbons ou frustrées donc des BD prudes et niaises).

    J’ai beaucoup aimé, il faut bien sûr une distance énorme face à l’œuvre de Tagame pour apprécier.

    1: étrangers, non japonais.

    2: nom donné aux soldats américains  stationnés au Japon.

    ———————————————————————————————–

    Editeur : H&O, collection Manga
    Langue : Français

    Pages : 256 pages au format 14,8 x 21 cm

    ISBN : 978-2-84547-147-4

    ———————————————————————————————-

    Gengoroh Tagame
    Gengoroh Tagame est sans conteste le plus connu et le plus talentueux des dessinateurs de mangas gay. Il est né en 1964. Après des études à l’université des Beaux-Arts de Tama, il a travaillé comme directeur artistique, puis, en 1986, il a commencé à réaliser ses propres mangas. Il est devenu « mangaka », auteur de mangas, à plein temps, en 1994.

     
  • seeck 9:15 pm le 4 February 2009 Permalien | Réponse
    Tags : Allan Neuwirth, Andrew Georgiou, Angel de Castro, ARU., Axel, Bradley C Rader, Cantero Berenguer, Christian Schilling, Craig Hamilton, David, David « Ddog » Davenport, David Shenton, Douglas Simonson, E. Gibbons, France & Andärle, Gengoroh Tagame, , Hector Silvia, Ian Hanks, Ira C Smith, James Huctwith, Jörg Meyer-Bothling, JJ Kirby, , , Kinu Sekigushi, Kumoki, , Marc de Bauch, Marc Ming Chan, Martin Meyer, , Michael Broderick, Miguel Angel Reyes, , P239COM, , Player, Ralf König, Ralf Paschke, René Capone, Robert W. Richards, Roland Maas, Ross Watson, Roy Klang, S T Monkey, SATT, Sean Platter, Sepp of Vienna, , Steve Walker, Ted Fusboy, , Tom Jones, Xavier Gicquel   

    Stripped : the illustrated male (Collectif) 

    Stripped the illustrated male

    Stripped the illustrated male

    Cet artbook majestueux recueille les auteurs culminants de l’art, de la peinture et du dessin de comics gays. Que ce soit sous la forme de BD, de pin-up mâle, avec du texte ou complètement sans mots, en couleurs ou en noir et blanc, ce livre présente une passionnante vision transversale  de cette jeune et dynamique branche gay de l’art illustratif. Beaucoup de grands noms, aussi bien que des talents inconnues nous présente sur 352 pages, une explosion de leur créativité. « et dans un petit prix !»  Quelques artistes de cet ouvrage : ARU., Axel, beau, Tom Bouden, Michael Breyette, Michael Broderick, David Cantero Berenguer, René Capone, Angel de Castro, Marc Ming Chan, David « Ddog » Davenport,  Marc de Bauch, Patrick Fillion, France & Andärle, Ted Fusboy, Andrew Georgiou, E. Gibbons, Xavier Gicquel, Justin Hall, Craig Hamilton, Ian Hanks, Glen Hanson, James Huctwith, Tom Jones, JJ Kirby, Roy Klang, Ralf König, Kumoki, Logan, Roland Maas, Steve MacIsaac, Martin Meyer, Jörg Meyer-Bothling, Mioki, Allan Neuwirth, P239COM, Ralf Paschke, Joe Phillips, Sean Platter, Player, Bradley C Rader, Miguel Angel Reyes, Robert W. Richards, SATT, Christian Schilling, Kinu Sekigushi, Sepp of Vienna, David Shenton, Hector Silvia, Douglas Simonson, Ira C Smith, S T Monkey, Gengoroh Tagame, Steve Walker, Ross Watson

    Acheter l’artbook sur Adventice |

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler